FOCUS IN - Chi siamo
RICERCA
Une N° 23 Un N° 22 Une N° 21 Une N°20 Une N° 19 Une N° 18 Une N° 17 Une N° 16 Une N° 15 Une 14 Une N° 13 Une N° 12

Home > Agenda > CINEMA > A voir en salle

Mai 2014

A voir en salle

Ton absence

de Daniele Lucchetti (titre original: Anni felici). Bellissima films. En salle le 28 mai 2014.
1974, Rome. Guido est un artiste qui aimerait faire partie de l’avant garde contemporaine mais sa femme, Serena, qui l’aime passionnément, a du mal à accepter son art et surtout son intérêt pour ses modèles... Leurs fils, Dario et Paolo, 10 et 5 ans, sont les témoins de leur irrésistible attraction, de leurs échecs, de leurs trahisons, de leurs perpétuels marchandages amoureux.

Comme le vent

de Marco Simon Puccioni (titre original: Come il vento). Bodega Films. En salle le 18 juin 2014.
Armida Miserere est l’une des premières femmes directrices de prison d’Italie. Régulièrement menacée de mort, elle n’a pas froid aux yeux et impose son autorité tout en s’appliquant à faire respecter les droits des détenus. Sa vie bascule le jour où son mari se fait brutalement assassiner par la mafia. Désormais sans attache, elle accepte la direction de prisons parmi les plus dures d’Italie, sans jamais renoncer à sa quête de vérité et de justice.

Sangue

de Pippo del Bono. Les Films du Paradoxe. En salle juin 2014.
Fin 2011. Pippo Delbono et Giovanni Senzani, ancien leader des Brigades rouges récemment sorti de prison, décident d’évoquer ensemble leur rapport à la mort, à la violence, aux rêves de révolution, au monde d’aujourd’hui et à l’Italie en ruine. Mais comme si la réalité devait se jouer de leurs projets, la mort les rattrape. Pippo se rend d’urgence au chevet de sa mère, malade. Pendant ce temps Anna, l’épouse de Giovanni, qui l’a patiemment attendu durant ses 23 ans de prison, tombe également malade. Malgré tous leurs efforts, les deux femmes meurent à trois jours de distance.

Palerme

d’Emma Dante (titre original: Via Castellana bandiera). En salle le 2 juillet 2014. 
Un dimanche d’été. Le sirocco souffle sans relâche sur Palerme quand Rosa et Clara, en route pour célébrer le mariage d’une amie, se perdent dans la ville et débouchent dans une ruelle étroite : Via Castellana Bandiera. Au même moment, une autre voiture conduite par Samira, dans laquelle est entassée la famille Calafiore, emprunte la même ruelle dans le sens opposé. Ni Rosa ni Samira, vieille femme têtue, n’ont l’intention de faire marche arrière. Enfermées dans leurs voitures, les deux femmes s’affrontent dans un duel silencieux, le regard plein de haine, sans boire ni manger, sans dormir jusqu’au lendemain. Plus obstinées que le soleil de Palerme et plus dur que la férocité des hommes autour d’elles. Puisque, comme dans tout duel, c’est une question de vie ou de mort.

sabato 3 maggio 2014, di Patrizia Molteni