FOCUS IN - Chi siamo
RICERCA
Une N° 23 Un N° 22 Une N° 21 Une N°20 Une N° 19 Une N° 18 Une N° 17 Une N° 16 Une N° 15 Une 14 Une N° 13 Une N° 12

Home > Cultura > Libri > Alberto Savinio Giorgio De Chirico

Alberto Savinio Giorgio De Chirico

de Marie-José Tramuta - Le Nerthe essai – 12,00€

« Nietzsche écrivait dans Aurore que le serpent qui ne peut changer de peau meurt. Prudent, Alberto Savinio, né Andrea de Chirico et frère de Giorgio, le peintre, aura soin de changer de peau souvent et d’en susciter une éthique. S’auto-définissant une « centrale créative », il refusait de s’enfermer dans un art singulier. Dans son expression multiforme, l’art de Savinio est original : musique, peinture et écriture s’interpénètrent et participent d’un même désir d’universel.
Andrea de Chirico avait commencé sa carrière dans les arts par la musique. Jeune compositeur et pianiste admiré par Apollinaire, il avait abandonné en 1915 la musique (à laquelle il retournera par la suite mais en compagnie de ses autres moyens d’expression) pour se soustraire à sa fascination : « Comment s’adonner à un art qui avant tout barre la route aux idées et empêche de penser ? » s’interrogeait-il.
Savinio et De Chirico sont nés en Grèce et ils s’identifièrent aux Dioscures Castor et Pollux. Ils seront profondément marqués par la disparition de leur sœur Adélaïde, à l’âge de cinq, et par celle de leur père. La statue de Praxitèle représentant Hermès-Mercure leur apparût comme un spectre. De Chirico représentera son frère (et donc lui-même) en Hamlet, celui qui a vu le fantôme de son père. « L’apparition de Mercure est liée inéluctable à la mort du père. » Mercure devient pour eux « l’éveilleur » révélé à son humanité par l’amour et un potentiel martyr : art et artiste confondus. Il est le « médiateur des rêves et initiateur de l’invisible ». Savinio écrira un scénario, jamais réalisé, “La vie de Mercure”. L’œuvre des deux frères se fera à l’ombre et à la lumière de ce « médiateur », entre la vie et à la mort, entre l’éros à la psyché.
Marie-José Tramuta est essayiste et traductrice. Spécialiste de Savinio et de Montale, elle est aussi traductrice, entre autres, de Giorgio Colli.

lunedì 9 dicembre 2013