FOCUS IN - Chi siamo
RICERCA
Une N° 23 Un N° 22 Une N° 21 Une N°20 Une N° 19 Une N° 18 Une N° 17 Une N° 16 Une N° 15 Une 14 Une N° 13 Une N° 12

Home > Solidarietà > Emilia-Romagna > L’ITALIE FACE AUX RISQUES NATURELS : après le tremblement de terre en (...)

L’ITALIE FACE AUX RISQUES NATURELS : après le tremblement de terre en Emilie-Romagne

Table ronde suivie d’un apéritif solidaire

Le Frioul en 1976, l’Irpinia en 1980, la Sicile et la Basilicate en 1990, l’Ombrie en 1997, l’Aquila en 2009, enfin l’Emilie-Romagne en 2012 : la Péninsule italienne est régulièrement frappée par des tremblements de terre aux conséquences dramatiques. Pour mieux comprendre, des sismologues, géographes, architectes débattront des raisons de l’exposition de l’Italie aux dangers sismiques, des risques encourus, des problématiques particulières liées au patrimoine, des réponses apportées.

Table ronde animée par Patrizia Molteni : Rédactrice en chef de la revue Focus in.
AVEC :
Éric Beucler :
maître de conférences et Antoine Moquet : professeur au Laboratoire de Planétologie et Géodynamique de l’Université de Nantes, Bruno Comentale : Maître de conférences à l’Institut de Géographie et d’Aménagement Régional de l’Université de Nantes, Sergio Bottiglioni : Ingenieur, responsable du secteur "Qualité et Environnement" du bureau Ricerca e Progetto de Bologne (Emilie Romagne).

UN APÉRITIF SOLIDAIRE et PAYANT sera proposé au cours de la soirée : Tarif : 7€

Les fonds récoltés seront reversés pour venir en aide aux victimes du tremblement de terre du mois de mai. N’hésitez pas à nous signaler votre présence.

VEN 16 NOV, 18,30
NANTES
Amphithéâtre du Museum d’Histoire Naturelle

12 rue Voltaire, Nantes
Entrée libre et gratuite - Tarif Apéritif solidaire : 7 €
Tél. 02 40 35 83 20 - ccfinantes44@gmail.com

Les intervenants:

Bruno COMENTALE
Maître de conférences à L’Université de Nantes, spécialiste en Géomorphologie, notamment en milieu méditerranéen il esty auteur de Néotectonique et réseau hydrographique :
l’exemple du Matese
(Apennin campanien septentrional, Italie) (1999) et Aléas naturels et occupation humaine au long cours en domaine instable : l’exemple de la Campanie, (Italie du sud), à paraître.

Antoine MOQUET
Professeur et chercheur à l’Université de Nantes, il a travaillé au Venezuela sur des thématiques de risques sismiques et à l’Université de Nagoya, au Japon, lors d’un séjour post-doctoral. Ses thèmes de recherche portent sur les tremblements de terre, les marées solides, l’imagerie sismique et la caractérisation des profondeurs terrestres et planétaires.
Il collabore depuis 1997 aux projets européens, américains et japonais d’exploration géophysique de Mars et la Lune.

Eric BEUCLER
Maître de conférences à l’Université de Nantes, il est responsable de l’Installation et maintenance du Réseau Nantais de Stations Sismologiques (RÉSoNANSS). Ses thèmes de recherches sont Sismologie globale, Tomographie sismique, Traitement du signal, sismologie martienne et étude de la sismicité du cisaillement sud-armoricain. Il a crée une « machine à séisme » pour les expositions grand public.

SERGIO BOTTIGLIONI
Ingénieur, professeur d’ « Architecture durable » à l’Université de Bologne, Sergio Bottiglioni est membre associé et Responsable du Secteur « Qualité & Environnement » du Cabinet Ricerca & Progetto de Bologne, qui intervient gracieusement dans les zones sinistrés en mai dernier. Il fait partie de la Commission « Qualité architecturale et Paysage » de la Ville de Pieve di Cento, qui a subi d’énormes dégâts lors du séisme.

lunedì 12 novembre 2012