FOCUS IN - Chi siamo
RICERCA
Une N° 23 Un N° 22 Une N° 21 Une N°20 Une N° 19 Une N° 18 Une N° 17 Une N° 16 Une N° 15 Une 14 Une N° 13 Une N° 12

Accueil > Cultura > Fotografia > Par amour pour la Venise d’hier

jusqu’au 29 juin

Par amour pour la Venise d’hier

Exposition de photographies de Serge Bassenko


Aujourd’hui, les vrais Vénitiens sont une espèce en voie de disparition. Beaucoup ont pris la route de l’exil, loin de leur patrie tant aimée. Et la ville, inexorablement, change de mentalité et se transforme au gré des nécessités d’un tourisme envahissant.
Serge Bassenko a passionnément aimé Venise et l’a connue comme peu de gens au monde la connaissent, mieux que bien des Vénitiens.
A partir des années 1970 et durant vingt ans, il y a passé de longs séjours, l’a parcourue dans tous les sens, s’y est fait des amis sincères, a habité chez les uns, chez les autres ; ils lui ont donné leurs barques, leur fegadin, et plus encore leurs rires et leurs souvenirs.
Un choix de photographies en noir et blanc parmi les nombreuses photographies qu’il a prises dans ces années-là seront exposées à la Mairie du 13e arrondissement, dans le cadre de la Semaine italienne, et c’est à ce voyage intimiste et surprenant que nous voulons vous convier.
Serge Bassenko a photographié des endroits que vous reconnaîtrez, comme le Grand Canal, la Ca’ d’Oro, le Marché, mais surtout des coins reculés, inconnus des touristes pressés : ruelles, places, ponts, petits canaux cachés qu’on ne peut voir de la rive mais qu’on découvre avec sa barque. Il s’est aussi promené dans Venise par les nuits sombres et brumeuses, à peine éclairées par de faibles réverbères, parfois inquiétantes ; il a navigué dans la lagune sauvage pour comprendre l’âme de cette cité tellement différente de toutes les autres, et a fixé ce qu’il voyait et ressentait dans des images pleines de poésie.

Pour les spectateurs, c’est une magnifique découverte de la vraie Venise, celle qui est chère au cœur des vieux Vénitiens, une Venise de tous les jours, tendre et émouvante, dont la beauté et le mystère traversent le temps. A les contempler, le cœur se remplit de mélancolie et de regrets, comme si on vivait dans un rêve.

Exposition organisée par Eléonore Mongiat, avec le soutien d’Altritaliani
Semaine italienne
Mairie du 13e arrondissement
Salle Athéna - Du 20 au 29 juin

Le site de Serge Bassenko : http://www.lupusae.com
Les Cdrom : http://www.lupusae.com/fr/cd.htm

Voir aussi : www.altritaliani.net

mercredi 18 juin 2014, par Patrizia Molteni